Démo

3 exemples brillants de management de changement

28 sept. 2017 13:52:14

Souvent perçu comme un risque pour l’entreprise, le changement se révèle pourtant indispensable à son développement. Les périodes de crise le révèlent souvent : la transformation des processus et des méthodes de travail au sein des sociétés peut conduire à des améliorations significatives, tant sur le plan des revenus que sur celui de l’attractivité.

Change.png

Inspirez-vous de ces 3 exemples de management de changement pour réussir le vôtre !

1. Santander : changer pour unifier

Premier groupe du secteur bancaire espagnol, Santander décide d’établir ses activités sur le territoire britannique en 2008. Pour ce faire, son P.-D.G. Emilio Botin opte pour l’acquisition de plusieurs institutions financières historiques du pays, parmi lesquelles Bradford and Bingley ou encore Alliance and Leicester.

Le hic : ces institutions britanniques, dont la création remonte jusqu’en 1849, sont depuis longtemps paralysées par des pratiques ancestrales et une aversion marquée pour le changement.

Pour moderniser, mais aussi pour unifier les méthodes de ces institutions britanniques, le directeur de Santander n’hésite pas à communiquer auprès de tous ses collaborateurs, y compris ceux qui ne sont pas affectés par la transformation à mener.

Les discussions préliminaires, les phases de préparation et de formation engagées par le groupe Santander visent un seul objectif : déclencher l’adhésion des collaborateurs, et pas seulement l’acceptation du changement en cours. Un pari réussi, puisque la banque Santander fait désormais partie des premiers groupes bancaires sur le sol britannique !

2. Ooredoo : le changement comme effort d’unification

Quand Sheikh Abdullah Bin Mohammed Bin Saud Al-Thani et Nasser Mohammed Marafih sont nommés à la tête de Qtel, entreprise qatarienne de télécommunication, ils engagent de nombreuses acquisitions pour le compte du groupe. À la fin des années 2010, Qtel détient ainsi 17 opérateurs téléphoniques, chacun d’entre eux conservant son mode de fonctionnement particulier.

Pourtant, c’est en 2012 que le réel changement se produit : les dirigeants de Qtel passent d’une stratégie d’acquisition à un processus d’intégration. Et c’est par un incroyable travail sur l’image de marque de Qtel qu’ils y parviennent. En plaçant les communautés rurales et la voix des femmes au cœur de leur communication, ils réunissent l’ensemble de leurs opérateurs sous la coupe d’une seule entreprise : Ooredoo.

Portée par un ambassadeur à la renommée internationale, Lionel Messi, cette nouvelle marque s’est rapidement imposée dans le secteur des télécoms arabes puisqu’elle compte aujourd’hui plus de 95 millions de clients dans 17 pays différents.

3. Direct Line : transformer la crise en opportunité par la conduite du changement

Direct Line, groupe leader du secteur de l’assurance britannique, naît dans la douleur. Tout commence en 2008, au beau milieu de la crise financière : la Royal Bank of Scotland (RBS) est sommée de se séparer de son département Assurances par les régulateurs de l’Union Européenne si elle veut percevoir les aides d’État destinées à la remettre sur pied.

Paul Geddes, directeur du département qui gère les assurances de la RBS, n’a pas le choix : il ne doit pas seulement mener la transformation au sein de son équipe, mais bien sa séparation de la maison-mère, et ce dans les plus brefs délais.

18 mois : c’est le temps qu’il lui faudra pour reconstruire de toutes pièces une entreprise d’assurances viable et assurer le transfert des données clients, le tout sans disposer d’aucun plan B. Là encore, et malgré l’urgence du contexte, Paul Geddes parvient à maîtriser une situation de crise pour la transformer en opportunité commerciale : c’est bien là tout l’enjeu de la conduite du changement en entreprise !

New Call-to-action 

Skyler Schmanski

Écrit par Skyler Schmanski

American-Parisian growth hacker & sales accelerator @ Incenteev

KEEP IN TOUCH

       

New Call-to-action