Contact

Mail de prospection : les clés pour des e-mails qui percutent (2/3)

17 nov. 2016 10:00:08

Cet article est le second d'une série de trois, destinés à vous aider à rédiger un mail de prospection efficace. Dans une première partie, nous avons énoncé les dos and don’ts pour créer un objet d’e-mail efficace. Dans ce second volet, nous allons vous expliquer comment rédiger le contenu de vos e-mails pour qu’ils soient lus, cliqués et même partagés par vos prospects.

mail-de-prospection-2

Que dois-je mettre dans mon mail de prospection ?

Félicitations, votre prospect a ouvert votre e-mail, vous avez fait 50% du travail. Après le taux d’ouverture, viennent le taux de clics, de conversion et le taux de partage. La durée moyenne d’attention d’une personne est de 8,25 secondes. Partant de ce constat, vous disposez de peu de temps pour convaincre votre prospect de l’intérêt de votre offre. Afin de créer un e-mail complet et percutant, voici une liste d'éléments à intégrer dans le contenu :

  1. Commencer par contextualiser : n’hésitez pas à utiliser la fameuse méthode des 6W (Who ? Why ? Where ? What ? When ? Which ?). En somme, présentez-vous, parlez de votre entreprise et de votre offre. Dites à qui elle s’adresse. Si c’est une offre temporaire, indiquez les dates. Si c’est un rendez-vous, donnez un lieu. Toutes ces indications sont essentielles pour poser un contexte. Le lecteur à besoin de savoir ce qu’il l’attend.
  2. Créer un message personnalisé : la difficulté du mail de prospection consiste à s'intéresser à la personne et à l’intéresser. Vous connaissez peu ou pas la personne à laquelle vous vous adressez et elle n’a surement jamais entendu parler de vous. En personnalisant votre message, le prospect se sent concerné et valorisé ; il sent que vous avez passé du temps sur son dossier pour réussir à le convaincre.
  3. Attiser la curiosité : l’interlocuteur ne connaît pas votre offre et vous devez lui donner envie d’en savoir plus. Titiller sa curiosité est un bon moyen d’y parvenir ! Si vous lancez un nouveau produit, parlez de votre élément différenciant. Vous souhaitez que le prospect téléchargez votre un livre blanc ? Parlez-lui du contenu de celui-ci.
  4. Intégrer un call to action : votre potentiel client doit pouvoir donner suite à votre mail. Vous devez mettre un lien cliquable, un numéro de téléphone, une adresse e-mail, ou même les trois ! Donnez -lui les moyens d’en savoir plus sur vous.
  5. Dégager un bénéfice : mettez-vous à la place du prospect et demandez-vous pourquoi il continuerait à lire votre e-mail, pourquoi il s'intéresserait à votre offre et pourquoi il vous contacterait.


New Call-to-action

Quelle forme mon mail de prospection doit-il prendre ?

Vous avez sans doute déjà entendu parler de l’UX et de l’UI. Ces deux techniques mettent en avant l’expérience client sur internet. Mais connaissez-vous la différence entre les deux ? Pour faire simple, l’UI, c’est le design et l’UX c’est la stratégie d’ensemble pour favoriser l’ergonomie d’un site, le parcours client etc. Ces deux méthodes peuvent être utilisées dans le cadre d’un e-mail. Afin de favoriser l’expérience du prospect qui lit votre contenu, prenez en compte les points suivants :

  • Mettre des mots en gras : le gras attire l’œil. Il faut vous en servir pour mettre en relief les termes importants et ainsi, guider votre internaute dans sa lecture.
  • Intégrer des liens cliquables : vous pouvez illustrer vos propos par des images mais aussi par des liens. Vous disposez d’un catalogue ? Insérer un lien vers celui-ci ! Le prospect qui lit votre e-mail n’est pas passif. Il faut lui faciliter les démarches s’il veut en savoir plus sur votre entreprise.
  • Ne pas négliger le graphisme : si vous possédez une charte graphique, un logo ou une identité visuelle propre, c’est le moment de l’utiliser !

New Call-to-action

Simon Vandendriessche

Écrit par Simon Vandendriessche

Diplômé de l’Ecole Centrale de Paris, Simon se lance dans l’entreprenariat, passionné par les enjeux de la transformation des organisations. Convaincu que mettre le digital au service de l’humain est un facteur de réussite, Simon co-fonde Incenteev en 2011, première application mobile d’animation et de coaching commercial.

KEEP IN TOUCH

       

Téléchargez votr livre blanc sur l'ia au sein de la vente !

Articles Récents