Contact

Gamification : Comment les entreprises s'en servent pour motiver leurs salariés ?

11 août 2015 15:16:32

gamification

Un article très intéressant est paru dans le journal Les Echos vendredi 7 Août dernier.
Nous avons souhaité revenir dessus.

De plus en plus d'entreprise utilisent la gamification pour motiver leurs salariés

Le phénomène de gamification, associant travail et activité ludique, séduit de plus en plus d’entreprises, par exemple Microsoft qui vient de racheter l’éditeur de jeux Incent Games.
Un chercheur américain confiait en 2012 qu’il « préférait engager un joueur [de jeu vidéo] World of Warcraft plutôt qu’un étudiant en économie de Harvard ». Pourquoi ? Son constat était que les entreprises ont tout intérêt à s’inspirer de la façon dont les jeux vidéo de stratégie multijoueurs permettent d’apprendre, de travailler en équipe et de créer une motivation.
On parle alors de « Ludification » ou de « Gamification » en anglais.

Aujourd’hui, ce phénomène est en plein essor. Dernier exemple en date, en début de semaine dernière, Microsoft a racheté le jeu FantasySalesTeam, un jeu censé améliorer la motivation et la productivité. Ce jeu, inspiré des jeux de sport, permet aux salariés de se répartir en équipes pour s’affronter. En fonction du nombre d’appels passés ou des ventes réalisées, des points leur sont attribués.
Avec ce rachat, Microsoft veut améliorer son logiciel de relation client Dynamics CRM pour rattraper son retard sur ses concurrents.

New Call-to-action

Gamificaton : un marché encore jeune

La gamification des activités arrive dans toute la société. Mais ce phénomène reste encore nouveau chez les entreprises. En 2012, le cabinet Gartner estimait que 80% des applications de gamification n’auraient pas rempli leurs objectifs en 2014. Aujourd’hui il estime que le marché est resté « plat » sur les deux dernières années mais qu’il peut s’accélérer.

Le fondateur du Lab Gamification, Clément Muletier, assure quant à lui « [qu’] il y a de plus en plus de demandes ». Il a d’ailleurs travaillé sur Wiser, le système de gestion d’énergie développé par Schneider Electric, pour le rendre « attrayant et engageant » pour l’utilisateur.
Daesign, une société qui développe des « serious games » pour les grands comptes, affirme que « Les entreprises du CAC 40 ont commencé avec le « serious game » pour faire évoluer leurs plates-formes d’apprentissage interne, qui étaient souvent ennuyeuses. Notre rôle, c’est d’ajouter des éléments de gamification pour renforcer l’engagement », confie Isabelle Artus, chef de projet.

Pour autant, ce n’est pas une solution miracle. « La gamification est un élément de management qui doit faire partie de la transformation de l’entreprise. Si cette transformation n’est pas là, saupoudrer de la gamification ne marchera pas » indique Guillaume Roques, Vice-Président relation développeurs chez Salesforce.

Incenteev peut vous aider à gamifier vos équipes en organisant des challenges commerciaux.

Sur le même sujet, découvrez notre article « Leviers de Motivation : Comment motiver vos collaborateurs avec la Gamification »

New Call-to-action

Simon Vandendriessche

Écrit par Simon Vandendriessche

Diplômé de l’Ecole Centrale de Paris, Simon se lance dans l’entreprenariat, passionné par les enjeux de la transformation des organisations. Convaincu que mettre le digital au service de l’humain est un facteur de réussite, Simon co-fonde Incenteev en 2011, première application mobile d’animation et de coaching commercial.

KEEP IN TOUCH

       

Téléchargez votr livre blanc sur l'ia au sein de la vente !

Articles Récents